tutoriel DIY – transformer un vieux mini-PC ZOTAC en box serveur multimedia – étape 3 – installer linux mint mate – mycanal avec chrome en full-hd

EnglishFrenchGermanItalianSpanish

Linux Mint Mate - Installation optimisée pour le streaming video

Objet

A partir des deux tutoriels précédents (étape 1&2) nous avons identifié une configuration Mini-PC de 6 and d'âge ( 2014 ) comme à même de supporter un dual boot Linux/Windows, avec comme ambition de pouvoir recevoir les programmes MyCanal ( Canal+ ) en mode streaming live et en Full-HD. Nous avons constaté en étape 2 que le montage avec Windows 10 ne donnait pas un résultat de qualité  suffisante, même suite à l'upgrade matériel dont nous avons expliqué la mise en oeuvre. Nous comptons ici sur Linux pour bénéficier de meilleures performances, et nous pouvons d'ores et déjà anticiper de bonnes conclusions.

Le choix d'une distribution Linux Mint avec le bureau Xfce ou Mate

Une fois pris conscience du confort de prise en main d'un Linux Mint, on se dit au'on aurait du mal à revenir à une distribution Debian. Linux Mint est pourtant décliné à partir d'Ubuntu, lui-même héritant de Debian. Et bien, dès la procédure d'installation, on se rend compte que tout devient plus facile et efficace à gérer avec Linux Mint.

Deux exemples, dès l'étape d'installation avec une clé USB. Le premier donc : avec Linux Mint, je peux installer sous WiFi, alors que la Debian m'impose Ethernet, prétextant d'une absence de capacité WiFi  pendant l'installation. Un deuxième, toujours à l'installation, l'ergonomie du partitionnement de disque, catastrophique avec une debian, ultra facile avec Mint.

Une fois Minit choisi, je suis tenté de choisir le bureau simplifié Mate, mais comme je cherche à alléger mon système le plus possible, pour plus de fluidité, je choisis d'installer la  version Linux Mint avec le bueau Xfce, encore plus allégé que Mate.  J'expliquerai en fin d'article comment switcher facilement de Xfce à Mate, sans résinstaller, et sans constater de perte de performance.

- Linux Mint avec le bureau Xfce ou Mate : pour l'ergonomie et la facilité de mise en oeuvre. Version 20 ( Ulyana ).
- Le noyau Linux sera en version 4.4.0.26, mais le système proposera spontanément de passer à un noyau version 4.4.0.58.
- Download officiel : https://linuxmint.com/download.php
- Chargement sur clé USB avec etcher : https://www.balena.io/etcher/
- Utilisation de la partition de 40 Go réservée pour cet usage. Swap par fichier.

Avec les dispositifs de Linux Mint, un utilitaire graphique dans le menu système pour installer les pilotes

Ce que j'aime dans cette distribution, c'est qu'elle doit permettre une installation automatique, sans recours à la ligne de commande. Avec la prise en compte transparente de tous les périphériques, les pilotes pour les périphériques audio et video étant ceux qui posent traditionellement le plus de problèmes.

L'avantage avec une carte graphique NVIDIA, c'est qu'on a le choix de fonctionner avec le driver "nouveau", installé par défaut, ou bien d'installer les drivers propriétaires NVIDIA à partir de packages installés, ce que ne permet plus une Debian. Pour un utilisateur qui choisit la simplicité, je recommande de fonctionner avec le driver opensource installé par défaut ( "nouveau" ). Il dispose effectivement de capacités à exploiter l'accélération graphique, mais moins performantes qu'avec les pilotes propriétaires NVIDIA, d'après mes propres tests.

Qu'à cela ne tienne, on dispose dans l'onglet système d'un utilitaire de gestion des pilotes, dont le prinicipe est bon :

1- Il identifie les pilotes disponibles, et leur origine (opensource, propriétaire) : dans notre cas : le pilote xorg-server-video-nouveau      (opensource, installé par défaut) et nvidia-driver-390 (propiétaire, marqué comme recommandé ), et enfin nvidia-340. Le chiffre "340" pointe sur la version de pilote NVIDIA la plus récente pour notre carte graphique. Par exemple, il existe un package pour nvidia-driver-450, mais  il plantera notre carte graphique ...

2- il permet de changer de pilote, si on coche la case de notree choix (dans notre cas nvidia-driver-390). C'est un peu long, ca demande de reconstruire le noyau, et ensuite il faut rebooter.

L'équivalent de ce que fait l'utilitaire graphique, puis le reboot, en ligne de commandes :

$ ubuntu-drivers devices : liste les pilotes possibles et recommande nvidia-driver-390
$ sudo aptitude install nvidia-driver-390
$ sudo reboot

Si après reboot, vous avez accès au paramétrage d'écran et à l'utilitaire nvidia-settings, c'est parfait, au moins pour le moment.

L'utilitaire graphique, utile pour la gestion des pilotes, et faciliter l'installation des mises à jour

Il y avait déjà l'utilitaire graphique de gestion des packages Synaptic hérité de Ubuntu, maintenant, on dispose d'une applet invitant au lancement de mises à jour dans la barre de tâches en bas à droite de l'écran.

Inutile de dire, comme elle est bien visible, que la propbabilité que vous avez de répondre postivement à son invitaton est grande. Avec à la clé une possible évolution de la version du noyau, bien gérée dans le sens où la mise à jour des menus de chargement GRUB est automatique.

- Suite à l'installation, je disposais d'une version 5.4.0-26 du noyau
- Suite à la mise à jour qui m'a été proposée tout de suite, la version la  plus récente du noyau proposée par défaut par GRUB est la 5.4.0-58

Si après reboot, vous avez accès au paramétrage d'écran et à l'utilitaire nvidia-settings, c'est parfait, au moins pour le moment.
Dans mon cas l'application de la mise à jour a conduit à un blocage graphique au moement du boot, récupérable par un boot en "mode récupération dans les menus de grub.

Il  y a donc dès lors que l'on veut utiliser des drivers propriétaires NVIDIA pour une carte graphique un peu ancienne, des risques de non compatibilité entre les versions des pilotes et les versions des noyaux. Le nombre d'articles de personnes bloquées et demandant de l'aide dans les forums est impressionnant. Retenons qu'on a moins de soucis avec les cartes graphiques d'origine Intel, Radeon, ou mieux encore NVIDIA, qu'avec des cartes comme celles de la marque VIA qui m'ont sur une autres configuration de Mini-PC causé bien plus de problèmes.

Un manière de vérifier les versions de pilotes avec les précisions du support NVIDIA :

$ lspci |grep NVIDIA : ... VGA compatible controller ... GF119M [Geforce GT 520 M] (rev a1) ; Audio device ... GF119M HDMI Audio controller
https://www.nvidia.com/en-gb/geforce/drivers/ : LINUX X64 (AMD64/EM64T) DISPLAY DRIVER Driver Version: 390.1380 - Release Date: 2020 juin 24
$ aptitude show nvidia-driver-390 : version 390.138-0ubuntu0;20.04.1 : versions compatibles sinon mettre à jour suivant le dépot ubuntu :
$ sudo add-apt-repository ppa:graphics-drivers/ppa sudo apt-get updatehttps://forums.developer.nvidia.com/c/gpu-unix-graphics/linux/148
https://forums.developer.nvidia.com/c/gpu-unix-graphics/linux/148

L'utilitaire de mise à jour : attention aux évolutions du noyau et aux options du bootloader ( Grub )

Comme expliqué précédemment, l'utilitaire de mise à jour favorise le fait de disposer d'un système équipé des mécanismes fonctionnels et de sécurité les plus à jour, mais il consuit à une prise en compte plus fluide des évolutions de versions, à la fois qur les versions des packages, mais aussi du noyau. A partir du moment où les pilotes propriétaires NVIDIA ont été installés, nous percevon sune différence de comportement en fonction des versiion de noyau choisies dans les menus de Grub au démarrage.

Ainsi, le démarage sur le noyau 5.4.0-58 conduit à un démarrage en très basse résolution graphique, inxeploitable. Je pourrais revenir à la version antérieure du noyau, comme c'est bien évidemment possible avec les menus Grub. Mais je constate qu'un démarrage en mode recovery sur le noyau à jour, suivi d'une validation à continuer (resume) résout le problème. Il y a manisfestement un problème de séquencement dans les installations de pilotes graphiques au moment du boot, et je n'arrive pas à aboutir en appliquant les nombreuses fausses-recettes disponibles sur les forums. Je constate que mon BIOS est antérieur au standard UEFI. Donc je décide de copier les options du mode recovery dans Grub.

$sudo /etc/default/grub => remplacer les options : GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="recovery nomodeset dis_ucode_lds"
$sudo update-grub
$sudo reboot
- et on vérifie l'accès à nvidia-settings et au changement de résolution graphique dans l'onglet applications/système.

A SUIVRE

Laisser un commentaire